Toujours les mêmes qui trinquent

Nous ne sommes pas sans avoir déjà ressenti un pincement intérieur à l'ouverture d'une bière industrielle : qui finance des firmes internationales plutôt que des brasseurs locaux et avec du houblon souvent importé depuis des filières étrangères.

Avec une consommation moyenne française de 33 L par an et par habitant* et en sachant que près de 65% des bières vendues le sont au sein des supermarchés**, la fête peut soudainement prendre un goût un peu plus amer...

C'est pourquoi chez Omie, nous nous sommes intéressés au développement de bières plus vertueuses et locales à commander ou retrouver chez son épicerie la plus proche et qui ne font trinquer ni l’environnement, ni ses producteurs et brasseurs.


Un produit au développement long

La première fois qu'on en parle, c'est en mars 2023. Et aux dernières nouvelles, nous révisons nos recettes jusqu'au dernier moment pour vous assurer une qualité de produit au top. C'est pourquoi, nous avons même dû repousser le lancement de nos trois nouvelles bières : IPA, Blanche et Blonde, de quelques semaines.

Désormais disponibles

Nos nouvelles bières sont avec du malt d’orge et du malt de blé français tracés jusqu’à leurs producteurs du Poitou Charente et du houblon français issu d’une agriculture qui régénère son écosystème.

L’IPA côté dégustation

Savourez une bière avec un bel assemblage de malts puissants et de blé, une bière intense aux notes fruitées et florales, avec une subtile amertume en fin de bouche.

La Blanche côté dégustation

Savourez une bière aux arômes d’agrumes, saveurs herbacées et fleuries, notes acidulées, infusée à la coriandre et aux écorces de citron (seul ingrédient origine Italie).

La Blonde côté dégustation

Savourez une bière avec un assemblage délicat de malts d’orge et de blé, c’est une bière rafraichissante et douce avec une très légère amertume.

Hopen et le houblon français

Derrière Hopen se trouvent Lucie et Fanny, qui ont pour objectif de redynamiser la filière houblon française (délaissée pour le houblon étranger). Elles accompagnent 12 agriculteurs entre Béarne et la Beauce, de la conception du projet de houblonnière jusqu'à la commercialisation. Particularité : le houblon est ainsi issu d’une agriculture qui régénère son écosystème : couverts végétaux pour limiter l’érosion des sols, plantation de bandes fleuries (moutarde, trèfle, sarrasin, aneth…) pour enrichir la biodiversité et attirer les pollinisateurs ! Et niveau goût, Hopen, c'est aussi la production de variétés de houblon qui donnent les bons arômes, qu'on ne trouvait pas sur le marché français.

Direction la Malterie


Vincent et Laurent, les gérants de la Malterie, tiennent à la traçabilité du blé et de l'orge. Ils proposent avec leurs collaborateurs et collaboratrices des malts biologiques et conventionnels destinés aux brasseries et distilleries artisanales du territoire à partir de céréales cultivées localement en Nouvelle-Aquitaine. Partageant les mêmes valeurs liées à l’environnement, à la qualité et toujours dans une logique de circuit court, ils se sont lancés dans la production de malt local.

La brasserie de Montmorillon

François et son équipe font les choses différemment, ils brassent des bières de qualité avec du goût, tout en respectant son cycle naturel. Contrairement à la plupart des bières de grande distribution, aucun sucre n'est ajouté pour accélérer la fermentation. Au-delà des ingrédients, ils décident également d'aller chercher leurs étiquettes, cartons et bouteilles au plus proche ! Vous l’aurez compris, cette brasserie est ancrée localement : en proposant même des opportunités sur un territoire sinistré en termes d'emploi.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modérations. La vente de boissons alcooliques est interdite aux mineurs de moins de 18 ans. Déconseillé aux femmes enceintes.

*Statistiques Brasseurs de france
**Statistiques Raising Hops
Désormais disponibles !